CONTACTS // INFORMATIONS:
              Label:  
 
contacter les membres:
email:
Téléphone:
0618950786

pour nous écrire, cliquer ici

 

suivez nous sur les pages

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • YouTube Social  Icon
DÉCOUVREZ LA PRÉSENTATION DU GROUPE
VIDÉO CLIP: BARBÈS / MÉNIL
VIDÉO CLIP: DÉGAGE
 

 

1 LA LÉGENDE D’OSVALDO

 

2 PLACE DE LA REP

 

3 L’INSTANT BUENOS AIRES

 

4 PAS MÊME UN MOT

 

5 MILONGA DE LOS SUENOS ABSURDOS

 

6 VINGT-DEUX

 

7 JAMAIS TROP SOUFFERT

 

8  METRO JOUR DE GRÈVE

 

9 EL VECINO DE ARRIBA

 

10 LES FEUILLES MORTES *

 

11 BARBÈS, MÉNIL

 

12 MILONGA DU VIEIL HOMME

 

13 SAINT LAZARE 

 

14 DÉGAGE

 

15 MILONGA DE L’ESCLAVE 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous droits réservés TEXTES et MUSIQUES;

 

  

 

                          Osvaldo Carn

 

*Les feuilles mortes» Cosma et Prévert 

(arrangé par le trio Carné)

 

BIOGRAPHIE

 

 

Début 2016, Sébastian, chanteur, et Leandro, pianiste, deux franco-argentins, partent sur les traces d’Osvaldo Carn  pour rendre compte de son existence. Leur langue : le fragnole, pourquoi pas !? Ils composent des chansons inspirées de l’Argentine des années 50 quand Osvaldo Pugliese et son orchestre donnaient des vertiges au monde entier. Leurs textes en franco espagnol figent la France d’aujourd’hui à l'aune des poètes argentins qui racontaient leur époque. Ce voyage en attire plus d'un et Mathieu intègre le groupe pour que le grondement de Carné résonne à travers le son singulier du bandonéon.

 

Formés à Gennevilliers par les maîtres du Tango (les Mosalini, Jb Henry, Cesar Stroscio, Diego Aubia), ces musiciens jouent en festival, bal ou concert avec la même énergie car leur musique se danse autant qu'elle s'écoute : on savoure les paroles, on se laisse porter par le rythme.

LA LÉGENDE D'OSVALDO

Tout  jusqu' à  lui  même  semblait étranger
au jeune Osvaldo avant ce  terrible accident.
La légende raconte que le chien qui lui a arraché la moitié du visage emporta avec lui, à jamais son indifférence. Très vite les gens le baptisent Osvaldo Carné. En Espagnol ce dernier mot mélange la vulgarité de la viande à la fine beauté de la chair. Désormais sans masque, son image taraude les esprits d'une vérité aussi profonde que ses cicatrices. Son regard nous perce à jour, éventre nos carcans et remue  jusqu'à nos évidences. Quand ce héros surgit, les consciences s'éveillent un vent souffle...